Atlsaÿ Cross All Breeds

Recherche de bons dessinateurs,en mesure de faire de très bon reproduction,de dessins de chiens,tout phénotypes confondus,et couleurs réels. Devenez dessinateur cynologique,faites une demande au Modérateurs où Administrateurs On a besoin de vous !
Bonsoir,nous lanceons une pub,pour la création communtaire d'un livre autour des chiens uniques,dans le jeu des Sims 2,Sims 2 animaux & cie/Au fils des saisons.


" Bonsoir,nous recherchons actuellement,une personne intéressé à devenir associé(e) pour le projet "d’élevages canins sains". Correspondez-vous à notre profil ? - (1),avoir entre 16 ans et 25 ans. -(2). les moins de 25,subiront une formation et un test de notion (éthique/morale). -(3). avoir fait soit des études supérieurs où pas d'études. -(4). La formation est ouverte à tous. -(5). Healthy= sain de consanguinité qui est la spécifité unique du modèle. pour en savoir plus http://ailtaydgs.eklablog.com/

Akyrja Dog Game,est le nom d'un jeu online
- recherche designer
- rechercher dessinateurs.
- d'illustrations.

pour aussi aider à la création des cartes du jeu ! à venir.

Partagez
Aller en bas
Admin
Messages : 117
Acquis de Réputation : 69502
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 27

Feuille de personnage
Pseudo : Aranfia
Choisir le sexe de votre animal.: (B) Femelle.
(Intelligence):
5500/5500  (5500/5500)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://atlsaycrossallbreeds.kanak.fr

(The Curse) : Histoire d'horreur. (quatrième partie)

le Mer 26 Sep - 17:33
Réputation du message : 100% (2 votes)
Au commissariat,un appel vient soudain au central d'aide policier.
-nous vous signalons que notre fils à disparu,il est partit joué avec son chien.
- madame,calmez-vous,quel age à votre fils ?
- 5 ans monsieur,et sa sœur,a 7 ans,j'ignore ce qui s'est passé,mais ils ne sont pas là.
- on va tenté de les retrouvé madame.
un second appel alerta les policiers,celui d'un homme,la voix grave et effrayante
" ce soir,je vous mangerais,jusqu'au dernier !"
quand une voix vient riposter en arrière,il fallut isolé les deux voix,pour identifié la seconde voix,le médecin-légiste s'écria
- c'est un de mes anciens collègues !
- que fait-il avec cet homme ?
- je l'ignore,mais peut-il a-t-il était capturé,le cannibale aime capturer ses victimes,avant de les tuer.
-cela fait partie des hypothèses.

l'équipe technicien et scientifique,informent les policiers,ainsi les médecins-légistes,que personne ne soit trop près du cadavre de l'adolescent.
- pourquoi ? ce vent de panique ?
- constatez les résulta par vous même.
le policier lit le résulta,en affirmant
- mon dieu,ce cadavre contient un virus,vous aviez réussi à l'extraire le pathogène ?
- non,la technologie n'est pas assez avancé,pour le faire.
- à quel virus pensez-vous ?
- trop tôt pour le dire,on sait seulement avoir à faire un virus
les policiers s'interrogent sur l'origine du pathogène,le médecin-légiste réfléchis,il décida de tenter un risque
- pour savoir,si virus est dangereux,on va devoir prendre un risque.
- quel risque ? celle de risquer de mourir à cause d'un pathogène ?
- je parle ici,je prends le risque,de me l'injecter,éloignez-vous,passe-moi la seringue avec le sang qui le contient.
- c'est loin d'être stupide,on n'a réussi à résisté au virus de la variole,en se l'injectant.
- ce virus là,on n'y connais rien,raison pour laquel,on doit se méfier.
le médecin-légiste en déduit,qui fallait trouvé une personne,un volontaire.
malgré plusieurs recherches sans succès,personnes ne se proposé,on du accepté par choix,celui du médecin-légiste,il mit en contact le sang contaminé,avec son propre sang,en se l'injectant.
quinze minutes après,le policier posa une question
- es-ce que ça va ?
- je vais très bien,je suis anormalement en forme,en plus,j'ai de plus en plus chaud,es-ce que ça marché.
- il faut le vérifier,en te prélevant du sang.

après une prise de sang,un des scientifiques le confirme
- en effet,ce virus est bien fonctionnel,un peu trop,pour être naturel.
- vous pensez qu'il est artificiel,je le pense que oui.
les policiers vit le médecin-légiste cherchait dans ses dossiers,et récupéra un dossier,là où on n'avait envisagé de les brûlé.
le temps de posé le dossier
- le descendant du scientifique fou,à peut-être pris la relève,voulant se venger,de la mort,de ses ancêtres.s'inquiéta-t-il.
la possibilité devient alors une piste potentiel,ainsi que de suivre de s'assuré des effets mystérieux du pathogène.

.
Admin
Messages : 117
Acquis de Réputation : 69502
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 27

Feuille de personnage
Pseudo : Aranfia
Choisir le sexe de votre animal.: (B) Femelle.
(Intelligence):
5500/5500  (5500/5500)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://atlsaycrossallbreeds.kanak.fr

(The Curse) : Histoire d'horreur. (cinquième partie)

le Mer 26 Sep - 18:01
Réputation du message : 100% (2 votes)

Ce fut au troisième jour,qu'un enfant de 5 ans,fut retrouvé sain et sauf,on retrouve le corps inanimé d'un petite fille de 7 ans.
les policiers furent troublé,la précision,et le détail de l'attaque,semblait avoir organisé.
pendant qu'on prélevé du sang,dans le cadavre,un policier s'écria
- un survivant ! appelez le 15 !
- elle n'est pas morte ?
- non,juste inconsciente.
le temps qu'on réalise qu'une seule personne est survécu à l'attaque du monstre,le temps d'amené l'enfant inconscient,malheureusement,la petite fille succombera lors du trajet vers l'hôpital.
la joie d'un survivant,s'estompe à l'annonce de la mort de la petite fille de 7 ans.
tous les trois à quatre jours,un cadavre où deux autres cadavres sont découvert,la peur commence à se faire ressentir,la ville se referme sur son sort,isolé et livré à elle-même,au côté de quatre villes ayant fermé leurs accès.
le nombre de morts ne cessèrent d'augmenter,jusqu'à qu'un jour,elle se limite à quinze victimes,depuis,plus aucune attaques eut lieu.
le médecin-légiste suivait toujours le test sur le virus,il a avait raison,ce virus est totalement inoffensive,certes,il ne cause pas la mort de la personne.
mais au retour d'un policier,le médecin-légiste vient faire peur à son collègue,qui éclata de rire.
- et bien,vous êtes de bonne humeur aujourd'hui.
- es-ce que je vous ai fais peur ?
- pourquoi,cette question là ?
- vous êtes insensible à la peur,vous n'aviez rien remarqué ?
le médecin-légiste n'hésita à sourire,le policier sursauta de surprise
- purée,vous avez curieuses dents,je les trouve inhabituel,pour des dents humaines.
- exactement.
l'homme fit venir tout les policiers,et son assistant,tout le monde n'en revenait pas,le virus à modifié génétiquement la personne,pas seulement en terme de résistance au pathogène,là,des gènes ont clairement changé,et modifié l'apparence des dents,et des ongles.
une personne fragile souffrir à coup sur de la peur,des yeux dont l'iris était rouge comme le sang,s'ajouté à une paire de dents pointus,acérés comme des lames de rasoirs,associé à quatre dents plus longues,communément plus proche des crocs,que des canines humaine.
cela s'ajoute à des ongles tout aussi pointu,et ayant la forme de griffes redoutables.
- un fragile aurait bien des raisons d'avoir peur,de toi !
- j'avoue,ce n'est pas très pratique,des dents pareil pour parler.
- es-que le virus à modifié sur la puissance des muscles de la mâchoire ?
- peut-être bien.

une partie était résolu,sur le virus,mais on sait très bien,qu'un virus artificiel doit être travaillé,le médecin-légiste désigna trois virologues,à qui interrogé et allez chez eux.
le premier virologue travaillé sur la création de vaccin,il meurt dans un accident de la route,le second contractera la rage,et sera tué par un cavalier agressé.le troisième virologue fut retrouvé mort,le médecin-légiste était occupé à inspecté et fouillé,il découvre une seringue usagé,puis une papier.
" mon virus à muté,je ne laisserais personne le guérir ! il doit être le celui qu'on redoute le plus".
cette écriture,s'écria un policier,je la reconnais.
le médecin-légiste l'identifia,et s'écria
- il a était professeur,puis virologue,c'est le prof Arasth, sont vrai non,est Aldak Vilta,il est le fils du scientifique fou.
- tu connais cet homme ?
- Oui,je l'ai eu comme professeur,et comme formateur,en virologie,je devais avoir 16 à 18 ans.
Admin
Messages : 117
Acquis de Réputation : 69502
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 27

Feuille de personnage
Pseudo : Aranfia
Choisir le sexe de votre animal.: (B) Femelle.
(Intelligence):
5500/5500  (5500/5500)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://atlsaycrossallbreeds.kanak.fr

(The Curse) : Histoire d'horreur. (sixième partie)

le Mer 26 Sep - 18:48
Réputation du message : 100% (2 votes)
la découverte que le virus ne causé pas la mort de la personne,mais avec un impact sur la manière dont les gènes s'exprime,modifiant littéralement,la forme des dents,au lieu de dents humaines,petite,l'infecté va développé des dents pareil à celle d'un animal mangeur de chair.
le médecin-légiste se demande si le pathogène peut se transmettre au animaux eux-même,il décida d'en faire le test.
il trouva un centre équestre,un des palefreniers prends peur,ainsi que l'équipe travaillant au centre équestre.
- vous faites encore plus peur,avec des dents pareils !
- je ne tenais à ne pas vous effrayé,seulement à me renseigner,je voudrais savoir où je pourrais testé le virus innoffensive,sur un animal herbivore ?
- ce n'est pas courant,un virus qui ne tue pas.
- je vous l'accorde.

un homme approcha,il porté un fusil sur lui,et demanda
- vous êtes venu,faire peur à mes collègues ?
- je présume,que vous êtes un chasseur,vu votre fusil de chasse.
- en effet,je peux pas le caché.
- je viens testé un virus,que je viens découvrir,sur un animal herbivore.
- je connais l'éleveur,il est dans le pré.
- je vais m'y rendre,je connais où c'est.
- rassurez moi,vous n'allez pas me mordre.
- je vous si peur que ça,à cause de mes dents.
- un peu,je l'avoue.

le médecin-légiste rejoint le pré,l'éleveur de chevaux le reconnait,en affirmant
- tu as changer,tes dents sont vraiment inhabituel.
- tu n'a pas peur de moi.
- non,je n'ai pas peur,c'est vrai que cela ressemble plus à des crocs à des dents normaux.
- je viens te demandé l'autorisation,de tester le pathogène,sur un cheval.
- je te conseillerais,sur un adulte où deux adultes,je vais t'y amené.
l'éleveur amené le médecin-légiste au chevaux destiné pour le test,une jument et un étalon.
après d'avoir informé l'éleveur,celui-ci accepta,l'homme décida de mordre la jument et l'étalon.
après la morsure,il informa l'éleveur de faire un suivis,si le virus peut se transmettre au animaux,et es-ce celui a peut modifié les herbivores infectés.
l'éleveur comprends le test,et l'importance du suivis.

au quatrième jour,l'éleveur informa un policier du test
- ce virus ne tue pas,mais ils modifient bien quelque chose.
le médecin-légiste arriva,et répond au téléphone.
- quel est l'impacte de ces modifications ?
- la génétique du couple à était modifié,ma jument à changé,ainsi que l'étalon,ils sont changé de couleurs,venez-voir ça.
- on arrive.
de retour à l'éleveur,le médecin-légiste,les policiers apprenaient avec horreur,le virus à modifié le régime alimentaire,la jument et l'étalon sont devenu carnivore,alors que de base,ils ne sont le même pas,un policier examine de plus prêt,les dents des deux chevaux,confirmant le changement
- c'est une première pour moi,nourrir des chevaux carnivores,en plus,ils sont rouge et noir,honnêtement,j'aime bien ces nouvelles couleurs,cela fait très sombre.
- changement intéresse,Aldak aurait créer ce virus,que pensez-vous,du message ,de celui-ci ?
- c'est un avertissement,comme si l'ex virologue cherche à vous tendre un piège,pour moi,cela sent le roussi,si le virus à bien muté,je vais tout même veillé sur mes chevaux carnivores,je vais les reproduire,et on verra,si le poulain le sera aussi,je vous tiens au courant.
- entendu.
les policiers ont appris d'avantages sur le virus de base,mais s'il a muté,dans quel proportion a-t-il changé ?

Admin
Messages : 117
Acquis de Réputation : 69502
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 27

Feuille de personnage
Pseudo : Aranfia
Choisir le sexe de votre animal.: (B) Femelle.
(Intelligence):
5500/5500  (5500/5500)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://atlsaycrossallbreeds.kanak.fr

(The Curse) : Histoire d'horreur. (septième partie) : révolte.

le Mer 26 Sep - 19:33
Réputation du message : 100% (2 votes)
à se prendre pour dieu,et à vouloir jouer à dieu,on finis par craindre la chute
Aldak,est conscient quelqu'un viendra l'arrêter,mais cela ne sera pas les policiers,ni l'homme mangeur de viandes,il tenait à mourir,tué par une armée de mangeurs de chairs,au dents acérés,de les lâché en liberté,dans les villes,les villages,et les forêts avoisinantes.
il savait que pour le moment,c'était trop tôt,l'homme était de nouveau en rage,quand il aperçu deux cyclistes passaient presque devant lui.
- il y en a marre,pour la dernière fois,quand es-ce tu va me nourrir !
- patience encore un peu,après,tu pourra aller chasser en ville,je suis actuellement en train de concevoir un virus bien plus évolué,et je compte sur toi,pour le transmettre,le problème,tu es seul,tu va devoir m’amenai d'autres personnes,ici,on ira ensemble.

l'homme gronda
- ensemble,tu veux dire,tu veux me baladé en laisse,je ne suis pas un animal de compagnie.
- sans laisse de préférence,je préfère que tu feras ce que je t'ordonne de faire.
- et si j'en ai assez d'être commandé ?
- mon pistolet électrique te fera tenir correctement.
- ce n'est que ton jouet me fait peur,c'est que j'ai vraiment faim.
- pour la dernière fois,ceci n'est pas un jouet ! s'énerva Aldak,en assénant un bref coup électrique,du pistolet,l'homme ne tarda pas à volé l'objet à s'acharné dessus.le scientifique se retrouva confronté à une situation imprévu.
- arrête donc de me frapper.
- arrête donc de rager en permanence,et de te plaindre.
- maintenant,soit-disant,je suis ton serviteur,c'est bien ça ? je vais te montré moi,qui a vraiment le contrôle !
l'homme se mit à foncé sur le scientifique qui chuta à terre,l'homme affamé en profita de le saisir à la gorge,quand deux assistants viennent secourir Aldak,de justesse.
- tu vas le payer ! un jour,j'aurais ta tête !
- je t'avais prévenu de le nourrir,ne pas trop attendre,après il n'a aucun contrôle.
- il n'en pas de contrôle,parce que c'est nous,qui avons le contrôle.
- je vais l'enfermé,et le nourrir,il ne sera calmé après ça.
- j'ignorais qu'il était dominé par le besoin de me tué,mais c'est mieux,avec une horde,votre avis ?
- plus idéale,puisque les descendants pourraient,non,nous tuez tous,il serait important de raisonné,tu va trop loin.
- le virus que le plus craint et le plus redouté est bien terminé,on va pouvoir le testé sur les citoyens.

chacun sait,que les méchants n'agissent jamais seul,ici,c'est une équipe de scientifiques,qui était avec Aldak,où plutôt l'équipe qui lui même fondé.
pendant trois semaines,Aldak avait renforcé la sécurité,il fit injecté le nouveau virus à l'homme devenu carnivore,celui-ci ne tarda pas à être dans le refus,et se montra plus hostile qu'avant,il fallut l'attaché,pour lui injecté le pathogène,en cela,ajouté la tendance vicieuse de l'homme prêt à refermé ses mâchoires sur la première main passante.
après avoir donnée l'essentiel nécessaire à ce nouveau virus,Aldak décida de détruire les papiers contenants la liste des virus utilisés,en les brûlant au feu de cheminé,son équipe vient l'aider,et participer à la destruction,sauf un scientifique qui n'acceptez plus,il informa en secret,ses collègues,mais Aldak surprend la trahison,et devient encore plus dangereux,il ne tarda pas à infecté tout l'équipe,et les prévient que cela sera à eux,de l'achever.

mais il n'avait prévu,qu'en secret,l'homme lâché dans le parc extérieur,cette nuit là,attendis que ces derniers dorment,il grimpa la façade du mur du bâtiment,à la manière d'un chat,s'aidant de ses griffes,il atteint la fenêtre,parvient à la forcé l'ouverture,et fondis sur Aldak,en plein sommeil.
- celui qu'on appelle le cannibale,c'est moi ! s'écria-t-il soudain,avant de sauter à la gorge de Aldak,un cris de mise à mort,informa l'équipe d'une véritable libération.
ce fut le cannibale en personne,récupéra les clef sur le cadavre de Aldak,puis vient ouvrir les portes où l'équipe avait était enfermé et enchaîné.
ceux-ci se libèrent entre eux
- sauvez-vous d'ici,je dois détruire le laboratoire.
- d'accord.
- partez les premiers,je vais vérifié qu'il y est personnes d'autres avant de le faire exploser.
libéré,l'équipe rejoint le parc,ouvra ce dernier,et parvient à sortir de l'endroit,tous regardèrent deux à quatre groupes de personnes libéré par le cannibale,il avait même amené un enfant dans ses bras,le posa dans les bras d'une femme.
- je fini d'inspecté,libéré tout les humains,puis je détruis ce endroit.
- entendu.
- allez- là au sommet de cette montagne,vous aurez une belle vue,sur le feu d'artifice.
tout ceux qui sont secourus rejoignent la fameuse forêt,l'équipe rejoint la montagne.
le Cannibale termina de sauvé,les dernières personnes,dont l'ancienne équipe avait elle-aussi devenu à son tour,comme lui,il décida de s'assuré que plus personnes ne soit présent,il permit de laissé la vie,au chiens présent,et au chats,suivis d'un troupeau de vaches,et de brebis,il finis en libérant deux à quatre chevaux.
il termina de relié les câbles,et activa le mécanisme,avant de l’enclenché,il se libéra de ses entraves,puis règle le minuteur général,il parvient à sortir un mystérieux collier de sa gorge,il comprends mieux,son absence de contrôle,c'est la souffrance qui est la cause.
il activa,les bombes,et s'enfuis par la fenêtre,au bout du compte rebours,de trois,une série d'explosion eut lieu,l'homme avait rejoint à temps la porte et se sauve dans la nature,plusieurs explosions eurent lieu,le laboratoire fut détruit,et tout ce qui s'y trouvé,se réduit en fumée,lors des incendies.
les policiers et le médecin-légiste apprends la destruction du laboratoire,ainis que la disparition de Aldak,qui soulage d'une certain façon,on n'apprends au info,que c'est l'homme surnommé le Cannibale,il aurait agit pour sauver des humains,ce qui surprends guère le policier.
- donc Aldak l'avait manipulé depuis le début,mais j'ai un doute.
- de quoi donc ?
- que Aldak soit vraiment mort,il à tout préparé,je vois mal mourir aussi facilement.
- vous voulez dire,qu'il y a aura un retour ?
- peut-être bien.

dans le feu éteint,par les pompiers,un des pompiers découvre que Aldak n'était que blessé,mais pas mort.
- comme aviez-vous fais ?
- j'ai toujours portée une amulette sur moi,elle m'a toujours sauvé la vie,de ces humains dévoreurs de chairs,qu'ils me croient mort,ainsi que vous,personne ne dois savoir,que j'ai survécu.

Admin
Messages : 117
Acquis de Réputation : 69502
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 27

Feuille de personnage
Pseudo : Aranfia
Choisir le sexe de votre animal.: (B) Femelle.
(Intelligence):
5500/5500  (5500/5500)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://atlsaycrossallbreeds.kanak.fr

the Curse (épisode 2: Le retour de la rage.)

le Jeu 27 Sep - 2:38
Réputation du message : 100% (1 vote)
Personne n'imaginé une seule fois,que Aldak avait survécu,sauf le policier connaissait son intelligence et son habilité à se fondre le décors,de n'importe quel villes,si on le croit mort,il en profitera sans problème.
en centre ville,le médecin-légiste après avoir pris une pause,pour se restauré,vient engueulé un de ses serviteurs,celui-ci ne tarda pas à calmer les nerfs,en impressionnant en découvrant ses dents,le serveur réagit et accepta au prélable de le servir.
cela s'explique,car quelque chose fut déposé lors de la cuisson,si l'homme s'est énervé,la poivre est en la cause,pense le cuisinier,ce fut le serveur qui offrit le bon plat au médecin-légiste en pose.
- si je me suis énervé,il y a comment un goût amer,comme si on avait mis sur ma viande du poison.
- en temps normal,personnes ne fait ça.
- le coup de stagiaire,je présume.
- je n'ai pas besoin d'en parler,alors.
- en effet.

les cuisiniers n'en revenait pas,quand ils réalisèrent,que l'homme manifesté un appétit plus élevé que le leur,à croire qu'il n'a rien mangé pendant trois à cinq jours. la faim est quelque chose de désagréable,et bruyant quand l'estomac s'y ajoute,le pire est chez les humains,la limite de l'absence de nourriture de 10 jours en terme de survie,ce fut un de serveurs affirma
- depuis que cet homme à changé,il me fait vraiment flipper.
- de quel changement parlez-vous ?
- vous aviez pas vu,ses dents ?
- quoi ? raconte-moi,ce que tu as vu.
- regardez vous même..pas besoin d'en parler.
- enfoiré,il a de ses dents,que je n'ai pas envie,de me faire mordre.
- si j'ai peur,je suis végétarien,patron.
- lui manifestement pas,il ne l'est pas,vu les dents qu'il a .
- ce n'est pas fais pour des légumes des dents pareils.

le cuisinier s'interroge sur l'apparence inhabituel,des dents du médecin-légiste,celui-ci fini de dévoré la viande restante autour d'un ossement,la façon dont il la manger,renvoie à l'image subite,d'un bête dévorant la viande,jusqu'à ne laisser que les os,si ce qui surprends le groupe,l'homme mordait dans un ossement,un crac sourd et loin d'être discret,indique que les os ont était cassé,il en profita pour en extraire la moelle dans les ossements.
- limite,j'ai cru pendant un instant,qu'il a mangé les os !
- tes yeux font défaut,il les a fragilisé,puis brisé pour récupéré la moelle,c'est le meilleur dans un os.
- sur du pain.
- plutôt bestial,celui-là.
l'homme finis de manger,les enfants assis au tables en familles,était sujet à de la peur,ainsi que leurs parents respectives manifesté de l'appréhension.
d'ailleurs,car le médecin-légiste finis de boire son verre d'eau,le paiement fut fait et il quitta le restaurant,apportant soulagement des personnes humaines normaux.
le cuisinier méfiant affirma
- cet homme est inhabituel,quand il a choisis d'aller au toilette,j'ai inspecté un message qui vient d'aparaître sur son portable,j'ai noté l'adresse IP,je n'aime pas voir,un humain ayant des crocs dans mon établissement,un jour,il pourrait bien manger mes clients !
-si le voulais,il l'aurait fais.

après,le médecin-légiste demande du repos,son supérieur accepta,sa demande,le temps de répit pour tout le monde.
de retour chez lui,après s'être douché,et changé,l'homme s'observa dans un miroir,en affirmant.
- les conséquences négatives viennent d'apparaître,d'habitude,je m'énerve pas aussi vite,le cuisinier à peut être craint que j'étais enragé,j'espère que non.
celui-ci observé ses dents,il réalisa que les canines avait était plus longue,elle avait atteint la lèvre inférieur de sa mâchoire.
- c'est plutôt effrayant,des dents pareils,et en plus,si les canines doivent devenir crocs,j'aurais une tête inhabituel,j'ignore quel serait les conséquences de ces changements.
à ce moment là,l'homme reconnu sa femme,et son fils de 12 ans.
- tu as fini,j'ai besoin de la douche.
- merde,ma femme.. es-ce qu'elle va s'en rendre compte ?
l'homme décida de garder son calme,et ouvra la porte,sa femme vient à blanchir,le fils de 12 prends peur,mais se cache derrière sa mère.
- depuis un moment,tu fais tout pour m'éviter,à croire que je te fais peur.
- non,je n'ai pas peur de toi,mais j'ai peur,de ta réaction,des changements qui me touchent
- mon dieu,rien de grave j'espère ?
- cela ne l'est pas.
l'enfant avait vu les dents terrifiantes le premier,les deux adultes en viennent au explication,cela ne tarda pas à énervé l'homme,qui manifesta de la difficulté à se calmer,son épouse se calme en voyant avec horreur,les dents pointus,les canines se rapprochait des crocs.
- que t'est-il arrivé mon chéri ! pour ses dents pareils.
- tu dois être au courant,je n'ai pas eu besoin de le dire.
- raconte-moi tout.
- je ne peux pas,je suis peut-être en danger,puisque une autre personne à pris peur,quand l'un d'eux ,c'est trompé en me servant un plat,je me suis énervé,et j'ai pu me calmé,en calmant ma faim,ce cuisinier à peut-être eu peur,que je l'attaque.
- quand je te vois,t'énervé d'un coup,ça me fais pensé à un mort-vivant,sur le point de mordre.
- jamais,je ne te blesserais,encore moi à mes enfants,au lieu de vous tuez,je préférais que vous devenez comme moi,quand vous seriez prêt,prévenez-moi,en cas d'urgence.
l'homme après avoir préparé son sac,avoir remplis de provision,d'eaux,et de nourritures,il repartit dans la ville,dans une autre direction,une caméra eut l'occasion de le filmer,on pouvait distingué de la peur sur son visage.


Alt-aulvees
Alt-aulvees
Messages : 8
Acquis de Réputation : 2057
Date d'inscription : 13/09/2018
Age : 28

Feuille de personnage
Pseudo : Dasey
Choisir le sexe de votre animal.: (A).Mâle
(Intelligence):
5500/5500  (5500/5500)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: (The Curse) : Histoire d'horreur. (quatrième partie)

le Dim 30 Sep - 15:53
Réputation du message : 100% (2 votes)
j'ai eu l'occasion de lire l'épisode 1 de cette histoire,n'oubliez pas de faire la suite,je suis prêt à participer
Admin
Messages : 117
Acquis de Réputation : 69502
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 27

Feuille de personnage
Pseudo : Aranfia
Choisir le sexe de votre animal.: (B) Femelle.
(Intelligence):
5500/5500  (5500/5500)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://atlsaycrossallbreeds.kanak.fr

(The Curse) : Histoire d'horreur (Ep 2: le retour de la rage,deuxième partie)

le Lun 1 Oct - 4:19
le commissaire réalisa que quelque chose ne tourne pas normalement,il rejoint la morgue,et posa une question à l’assistant.
- où est passé le médecin-légiste ?
- il est partit en pause,au restaurant qu'il adore,c'est très étrange,il devrait déjà être là ?
- il m'a supplié d'un congé,j'ignore ce qui lui prends ?
- où vous voulez-vous en venir ?
- Aldak n'est peut-être pas mort,j'en suis sûr,que le virus présent dans le corps du médecin-légiste,à lui aussi muté.
- es-ce possible ?
- rien n'est impossible,avec cette saloperie,un virus peut malheureusement se retourné contre nous.
- il faut le retrouvé,il se passe quelque chose.

un groupe fut créer pour partir au restaurant,ce fut l'assistant qui eut la confirmation,que le médecin-légiste à bien mangé aujourd'hui,à ce restaurant,il confia même de l'appétit élevé,pour un client,présentant des dents de carnivore,la manière dont le végétarien à pris peur,s'ajoute à la confirmation,que ce fut lui,qui avait payé,puis il serait retourné chez lui,le cuisinier fit part ne pas avoir apprécié "sa présence,"car si l'envie lui en prenait,il mangerait volontiers ses clients.
- en jugeant ainsi,très facile,de se méprendre,la colère tends ses derniers temps être difficile à contrôlé.
- justement,je me suis trompé,il s'est énervé à mort !,j'ai crains pendant un instant,qu'il allait m'égorger,avec des dents pareils.
- c'est la raison de votre peur ?
- non,je suis végétarien,je serais une proie facile pour lui,je suis un steak ,s'il revient.
- si jamais,il revient,prévenez-nous.
- d'accord.

le groupe rejoint l'habitation,la femme du médecin-légiste,s'appele Elina,elle était seule avec ses deux enfants,la petite fille Fitia,et le garçon Vlek.
les policiers interrogent son épouse,celui atteste qu'il est bien revenu chez lui,après s'être sauvé,craignant pour sa vie.

- pourquoi as-t-il eu subitement cette fuite ?
- hé bien,il avait peur de la manière dont je réagirais,devant les changements qui le toucher.
- quel changements ?
- ces dents relative importante,pointus,associé à ces crocs,pas étonnant que cela ferait peur à tout le monde,mais je n'ai pas peur de lui,même avec des dents de carnivore.
- par contre,il devenu anxieux,sans aucune raison,malgré ma tentative,il s'est sauvé,mais j'ignore où il est.
Admin
Messages : 117
Acquis de Réputation : 69502
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 27

Feuille de personnage
Pseudo : Aranfia
Choisir le sexe de votre animal.: (B) Femelle.
(Intelligence):
5500/5500  (5500/5500)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://atlsaycrossallbreeds.kanak.fr

(The Curse) : Histoire d'horreur (Ep 2: le retour de la rage,troisième partie)

le Lun 1 Oct - 5:05
ce fut l'assistant du médecin-légiste qui reçu soudainement,un message SMS,il ne tarda pas à le lire.
le message à affiché
"à l'aide ! je ne sais pas qui m'arrive !" venez à mon aide "!
le policier répondit
- ce n'est pas ce genre de s'affolé comme ça,cela ne lui ressemble pas.
- si le virus à bien muté,que pourrait-il causé.
un policier utilisa la connexion au portable,permettant de retrouvé la zone où le médecin-légiste pouvait être.
- sérieusement ? dans des toilettes,il est partit se caché,ce bougre !
- une envie pressante peut-être..
- soyons sérieux,c'est bien d'en rire,mais après on rigolera pas.
- on y va.

deux à trois policiers se rendent dans l'endroit où des commerces étaient répartit
- la zone commerciale patron ! fit l'un d'eux.
- je vous rejoins.
tout le monde enfin réuni,l'assistant était avec eux,ils rejoignent les toilettes,quand des cris d'horreurs éclatèrent au alentours.
- SAUVEZ-VOUS ! COUREZ LE PLUS VITE POSSIBLE !
- IL ARRIVE !
-Qui ça ? fit le policier.
- aucune idée.
dans l'ombre,le groupe distingue alors,la silhouette d'un homme qui soudain,leur fonce dessus,alors qu'il allait mordre le policier à la gorge,un deuxième homme débarque,les crocs était plus long,que celui du premier.
- pas touche à ma proie ! c'est la mienne ! gronda-t-il.
- touche-le un nouvelle fois,et je te détruirais en morceaux,avant de t'égorger,si tu ne veux pas,je peux t'embroché comme un poulet !
- ... je m'en vais !
le groupe vit,l'homme carnivore faire mine de fuir,puis appeler une horde en renfort,et partir à l'attaque,quand l'homme dont on ne distingué que la silhouette vient à protéger,et défendre les humains,contre la petit meute insignifiante.
- Qui êtes-vous ? s'affola,le chef de la petite meute.
- dégagez donc de mon territoire et plus vite que ça !
la petite meute s'enfuis avec trois survivants dans les boisés,l'homme approcha des lumières,le policier n'en revenait pas,l'assistant du médecin-légiste en était surpris.
- c'est le médecin-légiste !
- qu'es-qui t'es arrivé,pour avoir des griffes plus longues ?
- très pratique pour la pêche,mais aussi pour se gratter le dos.
tout le monde reconnait son humour identifiable.
ce qui remonte le morale,le médecin-légiste présentait des yeux rouges comme celui du sang,des dents de carnivore,plus dévleoppé,des crocs plus imposant,le plus impressionant fut désormais,ses ongles qui certes sont resté pointu,puis mystérieusement,ils se sont allongé à l'horizontale,gagnant 15 à 30 cm de plus.
- quel tailles, elle font à présent ?
- mes ongles ,tu veux dire,1mètres est dépassé,on est 1m10.
- impressionnant,pour des ongles devenu des griffes aussi longues.
- pareil pour les ongles de mes pieds,ils ont détruit mes chaussures,on dirait pas des ongles,on dirait des lances aiguisé.
- vas donc chassé,tu retrouvera une forme normal,évite s'il te plaît,ne vouloir nous manger.
- ce n'est pas tout,une dernière chose,Aldak est probablement immortel,je vous en dirais d'avantage plus tard.
- entendu.

les humains étaient terrorisé devant l'homme, au yeux rouges,qui était brillant,au dents de carnivore plus évolué,avec ses quatre crocs bientôt plus proche de cet usage,voir dépassé,ses ongles devenu des griffes atteignant 1m10 de longueurs,terrorisés et affolé les citoyens,ceux-ci avaient peur de se faire embroché vivants,sur terribles griffes redoutables.
l'homme affirma
- je ne mangerais jamais des humains,il est hors de question.
- j'espère que la créature aura la même avis,sur ce genre "de préférence".
- j'y vais,je ne vais pas trop attendre,à plus.
- vas-y,ne perds pas de temps.
- il va nous manger,quand un homme dévleoppe ça,c'est pour nous manger !
- impossible,calmez-vous,et contrôlez-vous.

Soudain,un hurlement horrible vient coupé la réponse du policier,le cris d'une souffrance,associé d'un perte de conscience .
- il a perdu connaissance !
-n'y allez pas ! c'est un piège !
- non,il a perdu le contrôle !
- le contrôle ?
- Aldak est présent en ville.

l'homme carnivore à longue griffes vient de revenir,mais au sommet d'un toit,il observait les humains d'en bas,et descendis en douceur,jusqu'à atteindre l'intérieur du bâtiment,un cris de mise à mort,par embrochements,ce fit entendre,le groupe réalisa que soudain,ce fut une meute de ses semblables qui débarquent,avec les mêmes griffes atypiques.
- tiens,voilà à manger comme sur un plateau d'argent !
-  tous dans l'appartement ! vu leurs griffes,un espace restreint,les ralentira !
la meute d'humains carnivores à longues griffes se ruèrent à la poursuite,des trois policiers,de l'assistant du médecin-légiste qui retrouve la sécurité relative,qui aurait pensé,qu'un homme carnivore,vient d'entré par une fenêtre,des vitres se brisent,des bruits de destruction eurent lieu.
le policier affirma
- je prends le risque,je détourne son attention,et fermez-les portes ! toutes à clef !
en groupe,aidé des citoyens terrorisés,tout les issus sont bloqué,le temps de déplacez des meubles pour retardé la tendance à défoncé les portes.
- j'ignore quel cette créature,mais elle est différente de la précédente !
- je sais ce que c'est,c'est un maléfique,un homme le devient sous le coup d'une malédiction.
- quel malédiction ?
- la malédiction du maléfice patron,elle est liée,aussi à un virus.
- le lien,c'est donc ça !,c'est le virus qui lie tous ça ensemble.
- peut-être bien.

un homme poussa un cris "ATTENTION ! " DÉGAGEZ-TOUS !"
tout le monde s'éloignent aussitôt,quand débarquent,une horde d'hommes carnivores à longues griffes,l'assistant du médecin-légiste surprends une meute supplémentaire s'ajouté,il fit l'effort de raisonné.
- quelqu'un à une plante ?
- quel plante ?
- envoyez-leur des objets à la gueule !,je vais la retrouvé,je reviens !
- où vas-tu ainsi ?
l'homme vient de ramassé une plante dans un sachet plastique,il la sortit,il se précipita vers les humains carnivores à longues griffes,qui hurlèrent de souffrance,au contact de l'herbe.
- tu crois m'avoir,avec une plante toxique ? nous avions appris à lui résisté,à l'attaque !.
la meute s'élancent et encerclent,commencent à attaqué en fonçant,quand soudain,des brûlures inattendu,atteint les créatures,qui se sauvent au part la fenêtre,ce fut l'un d'eux,qui vient de s'en dormir.
- maudit cadavre rugit l'homme carnivore à longues griffes,ces morts ne font que ça !
ce dernier,ne tarda pas à s'enfuir,et à partir derrière un brouillard.

le groupe décida de transporter,le mort-vivant avec eux
un message fut trouvé dans sa main.
"que pensez-vous de mes monstres à présent,sont-ils assez effrayant ?"
- on va devoir retrouvé le cannibale,lui seul peut nous aider.
- c'est fâcheux comme situation,Aldak n'est pas mort.

Contenu sponsorisé

Re: (The Curse) : Histoire d'horreur. (quatrième partie)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum